[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

27 septembre 2012



[Judo (en soirée) : 1:15:00. Caractères ouvrés : 12590]

J’en étais… au (42) que j’avais validé. Je pose donc ma balise en haut du (43), toujours à l’affût d’un rayon de soleil qui viendrait caresser mon clavier.
Café. Hajime.

Je remarque une fausse rime sur « masse », « carcasse ». Pas facile à résorber. Je me souviens avoir choisi avec soin ces mots-là. Je relis pour me mettre le texte bien en bouche. Je supprime au passage un pronom possessif, et une autre fausse rime (« courbatures », « chaussures », qui deviennent « semelles »). Je coupe une phrase. J’arrive à ma fausse rime. C’est « masse » qui doit bouger. « Ma propre matière » ? Je tente. Je remonte un peu plus haut tricoter deux phrases qui m’ont arrêtée.
Je reprends du début. Je bute encore sur cette fin de premier paragraphe. Je tricote à l’écran puis imprime cette page 93. Je tricote encore. Je reprends. Cela va beaucoup mieux. Je vais au bout puis relis deux fois le passage. Antidote. C’est bon. Je peux passer au (44) en mettant à jour la pagination du plan.
Le (44) est court. Je supprime une des trois occurrences de « Samaritaine », relis encore deux fois et continue.
Je corrige à la volée. Je lis trois fois. Je passe au (45). Je me laisse porter jusqu’au (48). Je reviens au (46), puis (47). Tout semble fonctionner. Je relis encore les trois. Je corriger rien d’autre qu’une coquille. Manque d’attention ? Je ne sais pas. Il y aura de toute façon une V-06.
Le (48) est plus long. Je le lis une fois en corrigeant à la volée. La suite demain.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord