[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

10 avril 2012



[Judo (en soirée) : 0:45:00. Caractères ouvrés : 4028]

Je reprends ce matin là où j’aurais dû commencer hier, avec l’histoire du Pescalune à raconter, peut-être… Je pose donc ma balise en haut du (76), en annulant celle d’hier, puisque je n’ai pas avancé dans le feuillet. Café. Hajime.

Je jette un œil au plan pour fixer le contenu de ce (76) et en reprends la lecture. Objectif : augmenter le passage qui est vraiment très court. J’augmente donc et je tricote. J’avance en boucle. J’arrive au bout de ce qui était écrit de ce passage. Je continue, en laissant filer le texte. Je sais à peu près où je vais. Reste à savoir comment !
Et je vais au bout de ce (76). Je reprends plusieurs fois du début. Je modifie le plan en intégrant ce que j’ai écrit. Je relis encore. Il faudra que j’y revienne, forcément, mais la base y est. Et je chante à tue-tête avec Faustine Seilman, déjà dans la Musique qui m’accompagne, « Laissez-nous là, laissez-nous là, encore un peu, laissez-nous là… »
J’insère dans la foulée un nouveau point, le (77) donc, où je vais raconter l’histoire du Pescalune, un peu comme j’ai raconté le rêve des Japonais et des Allemands, brut, sans trop de commentaires.
C’est parti ! Vingt lignes. Et je m’arrête là, le texte presque en suspens avec une surprise à la clé.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord