[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

26 janvier 2011



[Course : 5 km ; 36:31. Caractères ouvrés : 2556]

Ma reprise hier a été assez productive. Après avoir retravaillé la première page, toujours et encore (2), un peu affiné — comme un fromage que l’on tourne, retourne, que l’on caresse un peu, du sel, de l’eau… oui, c’est une ça — le reste, j’ai développé le 6 inséré le 18 janvier 2011 et qui se limitait à une phrase. J’ai laissé filer les doigts sur le clavier. J’aime quand ça part un peu dans tous les sens, quand je me mets hors contrôle. Cela m’est toujours un peu difficile de le publier en l’état tant j’aime livrer un travail propre et tant j’ignore comment, vingt-quatre heures plus tard, je vais recevoir mon texte.
Je me dépêche d’y retourner et travailler ce passage. Je n’ai pas beaucoup de temps devant moi et je passe un long moment à chercher le terme exact de l’endroit où l’on pose le cou dans une guillotine (pour changer un verbe et éviter une répétition). Je trouve « vasistas » pour désigner l’endroit à travers lequel on passe la tête, et « billot » pour le cou. Je n’y crois pas trop à « billot » même si j’aimerais bien l’utiliser car cela désigne également un « Un livre trop gros, trop épais pour son format » dit le XMLittré et que cela va bien à mon contexte… J’hésite. Je garde, au risque du contresens. Je remets du lien dans le texte. J’augmente. Le temps file à son tour. Je sais déjà qu’il faudra que j’y revienne demain.
Au hasard de ma recherche, je découvre que Marie-Louise Giraud a été guillotinée le 30 juillet 1943 pour avoir pratiqué vingt-sept avortements. J’enrage.

Lire le feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord