[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

20 mars 2012



[Judo (en soirée) : 50:00. Caractères ouvrés : 13301]

Je reprends doucement ce matin. Je dois me remettre dans le bain après ces trois jours d’interruption et pose ma balise de nouveau en haut du (65) pour, si possible, une lecture rapide. Je me demande d’ailleurs si je me suis interrompue trois jours… ou quatre. Question fondamentale s’il en est ! J’ai publié un Feuillet vendredi 16 mars. Et nous sommes le 20. Je n’ai donc pas travaillé sur ces Feuillets samedi, dimanche et lundi si je fais abstraction du Tableau de bord publié dimanche pour poser quelques idées et de mon imaginaire, toujours en mouvement ; cela fait trois jours. Mais si l’on compte les jours en durée, ce sont quatre jours que je n’ai pas travaillé sur ces Feuillets, moins les quelques heures de mon temps de travail de vendredi. Sacré compte ! Je vais y réfléchir et vous dirai. Café. Hajime.

Et je peine à démarrer. La tuerie de Toulouse me touche beaucoup. J’ai toujours des réactions épidermiques dès qu’une violence antisémite est commise. Et cela m’inquiète plus que n’importe quel score du Front national. Je viens de mettre un mot sur mon mur Facebook. Il est temps que je me concentre sur mon texte. Ce que je ressens y transpirera forcément un jour.
Je ne vais pas vite. Je peine à me concentrer. Je corrige à la marge et ajoute une didascalie. C’est un jeu. J’ignore si cela résistera à la prochaine version mais aujourd’hui, c’est comme ça. Et ça me fait rire, beaucoup ! Je valide.
Je valide dans la foulée le (66).
Et je reprends le (67) que j’avais laissé en suspens. Je vais voir ce que je suis capable d’en faire ce matin. Ce n’est pas gagné… Je ne trouve pas ce que je voulais réécrire vendredi sans y arriver. Je tricote un peu. Je vais au bout. Je mets à jours les idées inscrites au plan pour ce passage. Et voilà.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord