[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

20 février 2012



[Journée de repos. Caractères ouvrés : 7548]

Je n’ai pas les idées plus claires qu’hier mais je voudrais travailler ne serait-ce qu’un peu. Je vais à l’essentiel et pose ma balise en haut du (65). Café. Tranquille.

Je transforme d’emblée ma troisième phrase en question. Et j’enlève deux points d’exclamation. C’est facile de mettre des points d’exclamation. C’est toujours plus sobre d’essayer de les enlever et, à l’usage, ce n’est pas si difficile. Je continue, en boucle. Je tricote à l’endroit où je me suis arrêtée hier. Je continue. J’arrive au bout. Je valide pour ce matin.
À la lecture du début du (66), il me semble que l’enchaînement va avoir besoin d’un passage en « je ». J’en pose le principe et modifie le plan. Je lâche quelques mots. J’ajoute au plan une autre idée, « Poser la question des os », Alex m’ayant dit l’autre jour, après une visite des catacombes, que ceux-ci ne se délitaient pas. Je dois faire quelques recherches…
Dans ce nouveau « je », j’aimerais évoquer la fièvre, de ces fièvres qui annoncent que le corps se vide des mauvaises humeurs, pour repartir sur de bonnes bases. Ce n’est pas vraiment un « sentiment que l’on éprouve », cela et mon Complément au plan ne m’aide pas. Je note, pour l’instant « éprouver la purification (action de) », car la purification c’est en même temps l’action de purifier et le résultat. Et le résultat, « je » n’y est pas.
Je pars sur cette base, je vais bien voir où elle me mène. Je jette deux paragraphes pour ce nouveau « je ». Voilà une bonne fièvre de sortie ! Je m’arrête là.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord