[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

18 février 2012



[Journée de repos. Caractères ouvrés : 11956]

Cy Jung Feuillets — Avec Geneviève Pastre sur Radio libertaire (2003)®J’apprends ce matin que Geneviève Pastre est morte hier. Nos routes se sont souvent croisées, même si nous n’avons jamais travaillé ensemble. J’avais beaucoup de tendresse pour elle. Et un jour, elle m’a dit cette chose si gentille « J’aurais dû éditer Once upon a poulette. » Je lui avais en effet envoyé le manuscrit. Je suis triste à cet instant de la savoir morte. Mes plus douces pensées vont à elle et j’espère que mon écriture saura honorer sa mémoire.
Silence. Henri Tachan chante « La vie ». C’est parfait, même si le titre n’est pas disponible sue Deazer.

Et voilà que l’air de rien, après un peu plus d’un an de travail, j’amorce ce matin le deux centième Feuillet. Ce comptage ne change pas grand-chose à l’affaire, et d’aucuns auront remarqué que j’aime bien dénombrer ; le temps consacré au sport, les caractères ouvrés, les jours, les pages, les Feuillets… Et ce n’est là que la partie publique de mes numérations.
J’avais indiqué dans Tu vois ce que je veux dire que je substitue le temps à l’espace, compter étant une façon de voir. J’en reste convaincue et m’en vais poser ma balise en haut du (61), page 124. Je me rapproche vraiment de la fin actuelle du texte. Je ferai un Feuillet long demain ou après-demain ou plus tard… Suspens ! Café. C’est parti.

J’ajoute une phrase dès le début du (61) et coupe trois mots. La suite coule. Je lis en boucle et vais au bout en corrigeant à la marge avec quelques ajouts. J’augmente la fin de deux phrases. Je valide.
J’enchaîne avec le (62), sans modifications. Je valide.
Je tricote un peu le (63). Deux phrases en plus. Je supprime un paragraphe. Une phrase de plus… que j’enlève finalement avec deux autres. J’ajoute un verbe à l’infinitif. Je le retire et supprime deux doublons. Je lis en boucle. Je tricote un peu plus la seconde moitié. Je chasse les doublons et refais quelques phrases. J’en ajoute. J’arrive au bout. Antidote corrige quelques fautes.
Je précise le contenu du plan, mets la pagination à jour et ajoute une idée au futur (69).
Je continue sur le (64). Je l’augmente d’emblée. Je tricote. Il me faudrait deux paragraphes pour que le texte s’équilibre. Je m’y applique. Je peine. Je refais la fin. Ce sera pour l’instant un long paragraphe unique… Je verrai demain si j’y reviens.
Je passe au (65). Je ne vais pas loin. Il va falloir que je tricote. Je m’arrête là. J’ai ma dose.

Lire le Feuillet du jour.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour l’agrandir.

Cy Jung Feuillets — Avec Geneviève Pastre sur Radio libertaire (...)

Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord