[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

19 janvier 2012



[Petit déroulé : 3 km ; 35:31. Caractères ouvrés : 10423]

Si vous suivez mes vitesses de petit déroulé, vous savez tout du jujitsu brésilien d’hier ! J’ai fait l’écrevisse, la tortue, le singe et le crocodile. Si mon écriture pousse de drôles de cris ce matin, vous aurez donc d’où cela vient.
Allez ! Pas de quartier. Je pose ma balise en haut (40), que je dois valider avant de pencher sur la cohérence du (42) avec ce qui précède. Manu Chao, déjà dans la Musique qui va avec, m’entraîne… Étirements. Café. Hajime !

Deux corrections à la marge et je valide je (40) et le (41).
J’imprime le plan. J’entame ma lecture du (42) doucement jusque là où ça coince. Je corrige à la marge ; j’augmente ce que j’avais amorcé hier pour résoudre mon souci de cohérence. Il n’est plus question de découvrir que l’« on » est en boîte. Je bute encore sur « lire dans le noir »… Je tourne un peu. C’est bon ; je trouve la solution en me remettant dans mon sujet, la joie, qui éclaire. Je reprends du début.
Cela fonctionne. Je corrige encore à la marge et continue. Je tricote. J’ajoute au passage cette idée que notre vie aurait intrinsèquement du sens (art 379). Je développerai sans doute une autre fois mais cela venait bien ici. Je l’ajoute au plan. Je reprends. Je corrige et tricote, vais, viens et repars. J’arrive tranquillement au bout. Je relis du début. Cela me va pour aujourd’hui mais je validerai demain.
Je relis dans la foulée le (43). Je ne touche à rien. Je m’arrête là.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord