[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

15 janvier 2012



[Petit déroulé : 6,6 km ; 52:44. Caractères ouvrés : 1513]

Pour ce cent quatre-vingtième Feuillet je pose ma balise, comme hier, en haut du (35), afin de valider les modifications apportées, la découpe de l’ancien (35) et l’insertion d’un point en « je ». J’espère pouvoir aller au-delà. Le ciel est limpide. Gageons que mon écriture le sera. Café ! C’est parti. Ou presque…
Lors du Fêtez Dieu de vendredi, avec David et Jonathan, j’ai noté un verbe, « consoler », avec l’intention d’en vérifier le sens. « Réconforter », dans le sens de « alléger »… Il faut que j’y réfléchisse. J’ai remarqué aussi dans nos discussions que « audace » est un mot qui m’a paru étranger. La définition ne me surprend pas ; mais elle ne me parle pas. Étrange… Je laisse mariner. Et cette fois, c’est parti, pour de bon !

Le (35), court. Il me va bien. Je valide.
Je passe au (36) rédigé hier. Je tricote d’emblée. J’y reviens à plusieurs reprises et modifie la fin. Le passage aura besoin de travail encore. Je verrai demain si je remonte jusque-là, selon l’avancement du passage suivant.
J’augmente d’emblée le (37). Je reprends au début. Je continue. La suite fonctionne. Je corrige à la marge. Je cherche un verbe synonyme de « se tromper » mais non pronominal. Je découvre « aberrer » que j’intègre aussitôt au Mot du jour. Je reprends un peu plus haut, je continue et corrige toujours à la marge. Je vais au bout. Je valide.
Je mets à jour la pagination du plan et passe au (38). Je coupe un peu pour retirer ce qui est de l’ordre de la digression. J’y reviens demain.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord