[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

22 décembre 2011



[Petit déroulé : 5 km ; 39:52. Renforcement musculaire : 14:00. Caractères ouvrés : 20343]

Deux jours d’interruption et voilà que je ne sais déjà plus où j’en étais. Je dois me remettre dans le bain… J’en étais donc au (23) qui avait besoin d’être retravaillé. Je remonte ma balise jusqu’en haut du (20). Cela me remettra dans le rythme.
Café. C’est parti.

Je relis sans entrain. Je modifie une phrase et en ajoute une autre, une autre. Je reprends au début. Je rétablis la phrase dans sa version d’origine. J’ajoute une virgule, de celle qui modifie le sens d’une phrase : « C’est elle qui vient. » devient « C’est elle, qui vient. ». J’augmente une phrase d’une proposition subordonnée. Je reprends. Je continue. Encore une phrase de plus, une autre qui prend une nouvelle tournure. J’augmente encore de deux phrases. Je relis. Je retire plusieurs doublons. Et j’arrive au (21).
Je corrige à la marge. Le passage coule. Et je suis au (22).
Il fonctionne également. J’arrive au (23), en cours de relecture.
J’augmente d’emblée, en m’amusant un peu. Je cherche un équivalent pour « tendre l’oreille ». Pas facile. « Écouter » est comme « regarder », un verbe qui a peu de synonymes. Je me rabats (provisoirement ?) sur « On guette. » Je lis à petite vitesse. Je corrige à la marge et augmente. Je veux aller au bout du passage pour le reprendre demain. J’y suis. Je m’arrête là pour aujourd’hui et mets en ligne en fredonnant un joli air d’Idir.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord