[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

18 janvier 2011



[Judo (en soirée) : 50:00. Caractères ouvrés : 8380]

Je suis impatiente de me remettre à mon texte ce matin, comme si j’étais mue par une énergie, une envie de faire avancer le texte, inversement proportionnelles à l’espèce de farce d’humeurs sinusiennes qui englue mon cerveau. J’ai fait un peu de code hier soir ; il ne me reste, avant que je ne trouve autre chose, qu’un petit souci à régler. Je suis contente.
J’hésite depuis plusieurs jours à créer un Document « Les phrases que j’aime » qui pourrait se prolonger avec « Les phrases que vous aimez ». Je le tente en guise de travail liminaire. Vu l’aventure que constituent ces Feuillets, je verrai bien ce que cela deviendra.
Côté texte, je veux travailler encore le point 6. ; je me rends compte que, contrairement à mes habitudes, je n’imprime pas mon texte au fur et à mesure que j’avance. C’est étrange. C’est vrai que je travaille de plus en plus facilement à l’écran, plus lisible en fin de compte que le papier, et que ces impressions étaient devenues plus une sauvegarde qu’un outil. Pourtant… Est-ce le fait de mettre en ligne (une autre forme d’impression) au jour le jour qui modifie ma façon de faire ? Je ne sais pas.
En même temps que je travaille le 6., j’attaque dans le désordre les points 8. et 9. en ayant sauté le 7. Une idée, qui passait, à propos de coups de feu… et Raphaël qui s’en est mêlé et se retrouve dans La musique qui va avec. Mon texte lui doit bien ça tant il est arrivé à propos. Écrire permet d’entendre des phrases jamais remarquées dans la musique. Bel échange.
Et j’imprime, pour cette fois.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord