[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Documents

Les Feuillets dans le LexCy(que)



Cy Jung Feuillet — Les Feuillets dans le LexCy(que)

Depuis le 1er décembre 2008, je tiens sur mon site un LexCy(que) où je fais partager mes interrogations en cours d’écriture en matière de grammaire, orthographe, vocabulaire, typographie. Les réponses que j’apporte sont rarement définitives mais elles me permettent, petit à petit de mieux maîtriser la langue et l’écriture.

Ces Feuillets alimentent aussi ce LexCy(que). Voici ici rassemblés les articles concernés. Je mettrai bien sûr cette liste à jour au fil des mises en ligne.

23 février 2012 : « On / l’on »
Ma phrase : « V-04 1er décembre 2011 » : C’est complexe, en effet, mais on se comprend.
D’autres citations dans cet articles sont empruntées à ces Feuillets.

23 décembre 2011 : « Plus que… ne et autres propositions corrélatives »
Ma phrase (« Tableau de bord, 15 novembre 2011 ») : Cette remise en route a pris plus de temps que je ne le pensais.
Mon autre phrase : (« V04-11 décembre 2011 » : Et gratter la piqûre de moustique jusqu’à ce que la peau ne s’enflamme.
Et une troisième : ( « V01-17 mars 2011 » : On a toujours préféré penser que l’on pouvait avancer autant que l’on croit là que l’on va pouvoir sortir.
Et deux mots sur ce même sujet dans le Tableau de bord du 7 septembre 2012.

13 octobre 2011 : « Se le rappeler s’en souvenir »
Ma phrase (« V-03 30 août 2011 ») : Qu’il est dommage que l’on ne s’en rappelle pas !

28 septembre 2011 : « Quelques »
Ma phrase (« V03-16 septembre 2011 ») : Cela tombe bien car là où l’on est, on craint de ne plus jamais croiser personne, à part quelque fantôme ou quelque divinité.

18 août 2011 : « Juger de perdre »
Ma phrase (« V03-20 juillet 2011 ») : On est plongée dans le noir depuis le début de cette affaire et on ne subit aucune variation de température maintenant que l’on est installée sous la couette et que le corps a perdu sa chaleur.

28 mai 2011 : « Ne explétif »
Ma phrase (« V01-3 avril 2011 ») 135 : On ne craint pas qu’il s’entartre.


Information publiée le mercredi 29 février 2012.



Document précédent / Document suivant
Retour à tous les Documents


Tableau de bord

13 novembre 2013

[Petit déroulé : 30:06 ; 3,8 km. Texte en reprise]

Je démarre cette matinée de travail avec l’idée que je vais aller au bout de cette V-06. Il me reste sept pages à relire et, sauf urgence à réécrire la fin (cela arrive), je devrais aller rapidement au bout ce matin. Je remettrai ensuite ce texte en jachère en espérant qu’un jour il sorte de cet ordinateur et rencontre un éditeur qui me le fasse travailler afin de le publier.
Vain espoir ? Je repousse la question à une autre fois et pose ma balise. Mon écran est baigné de soleil. Aimer. Ce n’est pourtant pas si compliqué.

Un « comment » était amputé de son « nt » ; je le lui rends.
Et je suis au bout de mon texte. J’avais oublié qu’il se termine sur la lettre d’amour, celle encore à écrire. Je suis bien aujourd’hui dans cette fin. Surtout les deux dernières phrases. Je m’arrête donc là et m’en vais écrire ma prochaine nouvelle en e-criture. Je suis heureuse d’avoir eu l’idée de relire ces Feuillets. Je n’avais vraiment pas mesuré leur portée ; littéraire, je ne sais pas ; mais personnelle, c’est sûr.
Je vous tiendrai au courant de la suite, ici, ou sur mon site ou ma page Facebook. À très bientôt, donc. L’écriture ne s’arrête jamais… Comme l’amour ? L’amour ? Je ne sais pas. Aimer ?
Aimer.
Ce n’est pourtant pas si compliqué.

Lire le Feuillet du jour.



Si vous êtes éditeur,
découvrez les manuscrits de Cy Jung
ici.