[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

12 octobre 2011



[Petit déroulé : 3 km ; 24:29. Caractères ouvrés : 7122]

À la seconde près, j’ai couru à la même vitesse que dimanche. Hasard du chronomètre… Et hasard du calendrier, j’ai participé au sein de l’association David et Jonathan lundi à un groupe de partage sur le baiser. Une participante a indiqué que l’âme sort par la bouche, car elle est dans le souffle. Heureusement que l’on ne m’a pas dit cela plus tôt, j’aurais été privée de mon texte, déjà que l’on me vole mon bureau
Trêve de plaisanterie, je lui demanderai des précisions à l’occasion mais garde l’idée telle quelle tant elle a sa place dans ces Feuillets. Vraie ou fausse, qu’importe ! Si vérité il y a dans mon texte, elle n’est certainement pas dans ce genre de détails.
Je pose ma balise comme prévu en haut du 55. Café.

Avant de relire, je pose une page (un vrai premier jet !) sur le 57 avec cette idée d’âme qui sort par la bouche ; je laisse en suspens, presque au milieu d’une phrase. Ça colle avec mon plan. Je jette également trois lignes dans le 58 à suivre. Cela me plaît d’avoir ainsi amorcé la suite ; j’aime relire avec du texte en dessous (référence à l’écriture au kilomètre).
Je reviens donc au 55. Je relis, tranquille. Il me reste peu de temps pour ce matin. Je verrai où j’arrive. J’ajoute un saut de paragraphe pour bien marquer les deux temps du passage. Je valide.
56. Je lis vite. L’exercice n’est pas inutile même si je ne touche à presque rien. Je préfère m’y pencher demain.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord