[

Les Feuillets de Cy Jung

]
Tableau de bord

24 septembre 2011



[Journée de repos. Caractères ouvrés : 10887]

Je reprends ce matin en haut du 49 que j’avais laissé en cours hier et pose ma balise en conséquence. Avant cela, je modifie un peu le plan. Le moment se rapproche où je vais devoir faire une pause dans ce travail. Cela donnera un peu de respiration au texte ; c’est bien.
Olivia Ruiz me berce le temps d’un refrain fort agréable « Moi, j’voudrais juste qu’on m’apprivoise, sans me juger, sans me blesser. » Oh ! oui. Café.

Je corrige à la marge. Je coupe un peu. Je n’aime pas ça. De jolies phrases tombent. Tant pis. Si elles sont si belles, elles reviendront.
Je valide le 49. Je passe au 50. J’augmente de-ci, de-là. Je tricote. Je chaloupe avec Peppermoon. Je monte puis baisse à nouveau le son. Je me dissipe un peu. Je reviens à mon texte. Je lis clavier sous les doigts. Je coupe la fin du passage et le colle provisoirement en 52. Il me semble devoir s’arrêter là ; la suite est une répétition qui a besoin d’une mise en contexte pour prendre sa force.
J’arrive donc au 51 où il s’agit d’éprouver le dégoût. Il me manque aussi le contexte… Je pose trois phrases et avance un peu dans le futur 52, repoussant encore le passage coupé tout à l’heure. Il se dessine très court ; j’aime bien. Je remanie derechef le plan. Je continue un peu. Je m’arrête là.

Lire le Feuillet du jour.


Tableau de bord précédent / Tableau de bord suivant
Retour à tous les Tableaux de bord